Apprendre à créer

Apprendre à créer

Un paramètre très fort, chez le créateur, est l’émotivité. Je croyais naïvement que c’était le cas dans toute profession, mais un ami chirurgien m’a détrompé. Selon ses propres termes, quand il opère, il est aussi froid que possible. Ni avant, ni après, il ne se permet d’être ému. La création a donc cette particularité : le psychisme fort, puissant, avec des grandes lames de fond est toujours présent. Déjà, on trouve le rôle de l’affectivité dans le choix du maître. Le jeune compositeur ne choisira pas un maître dont il n’apprécierait pas les oeuvres. Cela n’aurait aucun sens ! De même, les jeunes interprètes n’étudieront jamais avec un professeur qu’ils n’estiment guère.

Advertisements

About Giorgio Bertini

Director at Learning Change Project - Research on society, culture, art, neuroscience, cognition, critical thinking, intelligence, creativity, autopoiesis, self-organization, rhizomes, complexity, systems, networks, leadership, sustainability, thinkers, futures ++
This entry was posted in Creative team, Creativity and tagged . Bookmark the permalink.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s